Show simple item record

dc.contributor.authorSobkowiak, Jarosław Andrzej
dc.date.accessioned2013-02-11T10:35:32Z
dc.date.available2013-02-11T10:35:32Z
dc.date.issued2003
dc.identifier.issn1338-0508
dc.identifier.urihttp://depot.ceon.pl/handle/123456789/653
dc.descriptionJarosław A. Sobkowiak, Spór o kształt świata w kontekście „nowego porządku moralnego”, „Studia Aloisiana”. Ročenka Teologickej fakulty Trnavskej univerzity, 2003, s. 279-292.pl
dc.description.abstractL’objectif de l’article présenté était l’essai de trouver la réponse à la question suivante : La dispute autour de l’ordre moral nouveau est-elle une polémique sur le monde ou sur l’homme et sa place dans ce monde ? Les analyses faites ont amené aux résultats comme suit : 1. Il faut, au plan d’action, faire attention particulièrement au danger du praxisme. Or le développement augmenté des différentes technologies aura sans doute sa part dans la forme nouvelle du monde. Néanmoins toute action, comprise dans le sens le plus simple du mot, comme introduction des changements dans le monde, doit etre soutenue par une contemplation de ces changements ; 2. Cette réflexion doit retourner à son tour à l’idée de la victoire de Socrate qui trouve son expression dans la possibilité de convaincre quiconque à ses propres raisons. Ce niveau a besoin avant tout du courage de penser à la façon totale concentrant le tout ontologique et le tout antropologique à la fois ; 3. Le niveau de la loi doit dans une dispute constructive réconcilier une protection de la dignité de la personne avec les tendances excessives menant vers l’affaiblissemnet de sa subjectivité. Il faut aussi déchiffrer dans un sens nouveau le principe de l’égalité laquelle privée de sa base anthropologique, pourrait devenir une sorte de l’injustice ; 4. Le processus de mondialisation ne peut pas à son tour etre privé de ses connotations avec une perspective métaphysique. La mondialisation doit devenir une contemplation du monde dans son intégrité. Dans l’humanisation de ce processus la justice peut jouer un rôle prépondérant. Toutefois il ne s’agit pas ici d’une justice abstraite comprise au sens philosophique comme une remise à chacun de cela qui lui revient de droit à l’exclusion de l’amour. Il ne s’agit non plus de la justice instinctive traitée comme une vision de l’homme réduit à sa biologie. Il s’agit plutôt de la justice enracinée là où les hommes sont frères dans leur tragédie ; 5. Enfin le niveau de la communication souligne une signification particulière et même la nécessité de l’interprétation des cultures et des événements. Ce n’est pas par hasard, que les traductions font objet de la loi d’auteur. Non seulement elles font connaitre une matière nouvelle mais donnent aussi des instruments nouveaux de la perception du monde. Toutefois il ne faut pas oublier que l’hybridation des significations de la personne n’accroit pas sa compréhension si elle n’est pas située dans une anthropologie adéquate et métaphysique.pl
dc.language.isoplpl
dc.publisherVydáva Dobrá knihapl
dc.rightsDozwolony użytek
dc.subjectetykapl
dc.subjectfilozofiapl
dc.subjectantropologiapl
dc.subjectspór o kształt światapl
dc.subjectspór o człowiekapl
dc.subjectnowy porządek światowypl
dc.subjectnowy porządek moralnypl
dc.titleSpór o kształt świata w kontekście „nowego porządku moralnego”pl
dc.typeinfo:eu-repo/semantics/articlepl
dc.description.epersonJarosław Sobkowiak


Files in this item

Thumbnail

This item appears in the following Collection(s)

Show simple item record

Dozwolony użytek
Using this material is possible in accordance with the relevant provisions of fair use or other exceptions provided by law. Other use requires the consent of the holder.